Ouvrir cette page en utilisant flash
Le Groupe
» Nouveau site!
» Présentation
» Contact / Commandes
Extra Combo 666 Hits !
» Switch The Hell On
» Tetris Krieg
» GnG Advertising
» R Typed In The Ass
» Steel Loving You
» My Ass Kicking Hero
» Swallow The Snail
» Feel The Star
» Vega The Masked Bastard
» Shaolin Monku II
» Arkanhemorroïd
» Honda The Fat Bastard
» Stripes On My Kimono
» Dracoula
» Leon's Day Of Shit
» Dawn Of The Tentacle
» Morbide Mickey
» Heathen Tennis Pride
» Zone Of The Fantasiers
» Goreghouls N Ghost's Valley
Zone Of The Fantasiers   (Extra Combo 666 Hits !)

Encore un de ces jeux qui font gamin mais qui vous poussent à la folie meurtrière tellement ils sont durs. En 1986 sortait sur Master System un jeu tout mignon, mais putain chaud, Fantasy Zone. Vous étiez un petit vaisseau vu de côté, avec des ailes et des pieds qui apparaissaient quand vous étiez au sol. Vous deviez péter des vagues d’ennemis et des bases dans des zones limitées défilant à la Defender. Vos armes, un double tir et des bombes. Quand les ennemis crevaient, au lieu d’exploser en une pluie de tripes et d’os calcinés, ils devenaient des pièces rebondissantes à ramasser. Avec les thunes, vous alliez dans des magasins volant dans les niveaux pour acheter des armes et autres bonus, aux noms de Laser Beam, 7-ways Shot ou Big Wings. Bon petit gameplay pour un jeu si vieux.

Cette chanson est dédiée à trois personnes. D’abord mes frères, avec qui je jouais à ce jeu et qui, j’en était sûr, reconnaîtraient facilement, mais également à El Blaster, batteur d’Abyssal en live, pour les intrusions de vaches samplées. Ces vaches stupides viennent d’une animation Flash géniale qui vous invite à faire un solo de batterie avec… une vache.

Petite anecdote. El Blaster était le batteur d’un groupe de Black Metal, genre ça rigole pas, on est des warriors, satan gimme the power to crush my ennemy. Le nom ? Hum, je sais pas si j’ai le droit… leur nom sonnait pas mal comme le nom de famille d’un chanteur français à grandes moustaches… enfin bref. Peut-être avez-vous déjà vu ce groupe se produire dans le 6662, voir dans le 659 (+7). Si c’est le cas, peut-être avez-vous déjà entendu entre deux chansons, au milieu de tout le déferlement de bile haineuse et satanique propre à ce groupe, un pauvre break presque zouk lâché comme par réflexe par un El Blaster tout fier (en corpse-paint, s’il vous plait) et un abruti dans la foule crier « MOO ! ». Yeah, Evil total Necro !

WAH AH AH !
I can’t crash ‘cause I have tiny cutie feet
It’s me the living battle machine
When I explode flowers go in every direction

What you certainly want Mr wooden face
Are missiles in your wide open mouth
When you explode I get richer than a minister

I’ll probably have a 7-ways shot and Big Wings
Then if I have a little more money, give me life
Why are there forsaken cows down here?
It means nothing!
I don’t think I’m caught inside Earthworm Jim
Where the hell am I?